Lors d’un voyage au Maroc, vous aurez sous les yeux différents paysages, sublimes de jour comme de nuit. Les nuits étoilées sont impressionnantes, les déserts de sables uniques et les grandes étendues de pierres paraissent hostiles. Au milieu de tout cela, vous aurez très certainement l’occasion de visiter de petits villages reculés et bâtis à flanc de montagne, des kasbahs à l’architecture authentique et enfin des jardins dont on se demande comment ils parviennent à s’épanouir dans cet environnement d’apparence si sec et difficile à vivre.

Les déserts de pierres et les conditions de vie difficiles qui y règnent

Compliqué d’évoluer en toute quiétude dans ces étendues de pierres à perte de vue. Ici, les habitations se construisent contre les falaises, sur les amas de roches figés par le temps ou encore au milieux d’oasis, de petits lieux paisibles où l’eau douce coule et où les arbres parviennent à pousser. C’est assez inimaginable pour nos yeux européens, mais les Marocains se débrouillent très bien sous ce climat hostile, ils vivent de la poterie et de l’agriculture quand cela est possible ou encore traversent le pays dans de longues caravanes. Quelques peuples touaregs vivent toujours de cette façon de nos jours, mais leur nombre diminue chaque année.

Du sable à perte de vue et des étoiles plein les yeux

Si vous aimez être dépaysé et rêvez d’être transporté dans une autre monde, prenez le temps de réaliser une randonnée à travers les dunes de sable du Maroc. À proximité de Zagora se trouvent plusieurs portes d’entrée vers le désert d’Erg Lihoudi. Accompagné d’un guide, vous pourrez même passer la nuit à la belle étoile pour admirer la voie lactée qui s’épanouit au dessus de votre tête. C’est une expérience unique à vivre et vous en ressortirez avec des souvenirs pour les dizaines d’années à venir.

Lorsque le soleil brille, le sable devient brûlant, la chaleur est alors intense mais les dunes à perte de vue ou les étendues planes de sable sont une bien belle récompense en échange de cette marche parfois difficile à accomplir.

Des villages étonnants et des habitants chaleureux

Les pierres qui ont servi à la construction des maisons sont pour la plupart couleur ocre, cela donne parfois l’impression que les villages sont abandonnés car l’architecture marocaine est très différente de la nôtre. Dans les déserts, il est important de se servir de ce que l’on trouve sur place, il serait trop compliqué de faire venir des matériaux d’autres villes ou pays. De plus, les habitations locales sont réputées pour garder la fraîcheur de la nuit, grâce aux pierres qui ne chauffent pas au point d’incommoder fortement ceux qui se trouvent en intérieur.

Si vous louez une voiture, vous pourrez partir à la rencontre de ces enfants et de ces adultes qui habitent dans des villages reculés. Vous aurez sous les yeux une architecture sublime, les maisons étant construite dans le respect de la tradition et du savoir-faire marocain. Si votre voyage vous emmène jusqu’à Télouet, prenez le temps de visiter la Kasbha qui s’y trouve. La vue depuis le toit est magnifique, surtout au moment du coucher du soleil, heure où les lieux sont bien souvent vides.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *